Protéger ses enfants des jeux vidéo - la classification PEGI

La classification PEGI


Une culture « geek » qui se développe


Dans un monde où les nouvelles technologies sont en plein essor, vos enfants n'ont jamais passé autant de temps devant les écrans : ordinateurs, télévisions, consoles de jeux, tablettes, téléphones… Toutes les excuses sont bonnes pour s'y adonner dès que possible ! L'activité préférée des jeunes d'aujourd'hui ? Les jeux vidéo. Ils sont des millions en Europe à y jouer régulièrement et 96% d'entre eux sont âgés de 7 à 15 ans. En moyenne, les Européens passent plus de 12 heures par semaine à se divertir grâce à leur console. C'est moins que le temps passé devant la télévision me direz-vous ? Certes, mais dans le monde des jeux vidéo, les contenus ne sont souvent pas adaptés à l'âge de ses fans. Plus de la moitié des adolescents déclarent avoir déjà joué à des jeux auxquels ils n'auraient pas dû avoir accès.
Sexe, alcool, drogue, jeux d'argent, violence… autant de catégories dont vous devez protéger vos enfants. Que votre ado se traîne jusqu'au salon pour passer des heures à piloter une voiture depuis le canapé, passe encore, mais que votre petit dernier entre dans la peau d'un tueur en série, hors de question ! Comment faire pour que les contenus sensibles et non adaptés soient bannis de votre foyer ? Nous avons la solution.

La classification PEGI, qu'est-ce que c'est ?


La classification PEGI ? Jamais entendu parler ! Et bien voilà de quoi vous guider. Créée en 2003 par la « Interactive Software Federation of Europe », c'est un système qui permet de classer les jeux vidéo en fonction de deux facteurs : l'âge du joueur et le contenu du jeu. Une commission évalue chaque année des dizaines de milliers de jeux et les classe dans cinq catégories d'âge :

3+ : catégorie de jeux adaptée à tous les publics, sans aucune violence.
7+ : catégorie de jeux adaptée aux enfants de plus de 7 ans, pouvant contenir de la violence modérée compatible avec l'âge des joueurs (comme dans « Tom et Jerry » ou les « Lapins Crétins »).
12+ : catégorie de jeux adaptée aux enfants de plus de 12 ans, pouvant contenir de la violence et un mauvais langage modérés, ainsi que des allusions érotiques ou des jeux de hasard (« Les sim's »...).
16+ : catégorie de jeux adaptée aux adolescents de plus de 16 ans, pouvant contenir de la violence explicite, un mauvais langage, des allusions à la drogue ou au sexe.
18+ : catégorie de jeux adaptée aux adultes, pouvant contenir de la violence graphique, un langage grossier voire vulgaire, du sexe, de la discrimination...



En plus de cette classification en fonction de l'âge des joueurs, le système PEGI met à disposition huit pictogrammes décrivant le contenu du jeu, grâce auxquels vous saurez à quoi vous attendre avant de l'acheter !
Violence : peut contenir des scènes de meurtres, de blessures, une utilisation d'armes …
Langage : peut contenir des grossièretés, des menaces orales, des insultes, des dialogues à caractères sexuels …
Peur : peut contenir des scènes modérément effrayantes pour les jeunes enfants (« Harry Potter »...).
Sexe : peut contenir des scènes de nudité ou du sexe.
Drogue : peut contenir des allusions ou des scènes d'usage de drogues.
Jeux de hasard : peut contenir des jeux de hasard, jeux d'argent …
Discrimination : peut contenir des propos ou des actes de discrimination liés à l'ethnie, aux genres, aux préférences sexuelles...
Jeux en ligne : peut contenir des contenus non adaptés pour les plus jeunes.


Ces pictogrammes, comme ceux des catégories d'âge, sont visibles sur les boîtes des jeux vidéo, alors ouvrez l'œil avant d'acheter quoi que ce soit et le bon ! Ils sont là pour vous guider et vous aider à adapter les loisirs de vos enfants à leur âge respectif.


Des aides bienvenues mais peu connues


Malheureusement, le système PEGI n'est pas encore assez connu et reconnu … Pas moins de 86% des parents ignorent son existence ! Voilà qui laisse le champ libre à nos garnements. De plus, l'étiquetage des contenus sur les boîtes des jeux vidéo n'est présente qu'à titre de recommandation et non d'interdiction : contrairement au Royaume Uni, les vendeurs de jeux et autres grandes surfaces peuvent distribuer sans risque à vos enfants des contenus réservés normalement aux plus de 16 ans...
Rassurez-vous, malgré un vide juridique à ce niveau, le bon-sens subsiste et rares sont ceux qui accepteront de vendre un jeu à caractères violents ou pornographiques à vos bambins ! Pour finir, de nombreuses solutions existent en cas de traumatismes ou d'addiction liés à un contenu non-adapté : des sites Internet et des lignes téléphoniques se multiplient pour vous aider à faire face et vous donner des clés pédagogiques. « Pédagojeux » est un site d'information et de sensibilisation sur le monde du jeu vidéo. Son objectif ? « Donner aux parents les clés de compréhension de cet univers pour mieux accompagner leurs enfants ».

Autre solution si toutefois vous vous sentiez débordés : la ligne téléphonique « Net Ecoute Famille », soutenue par l'association « e-Enfance », est là pour vous aider à protéger vos enfants des risques liés aux nouvelles technologies.


5 conseils pour vous guider dans la protection de vos enfants :


1) Avant d'acheter un jeu vidéo, vérifiez les pictogrammes ! Ne vous laissez pas avoir par le « Tous mes copains l'ont » de votre fils …
2) Intéressez-vous aux activités de vos enfants, créez du dialogue. Cela vous permettra de mieux vous rendre compte du contenu de ses jeux vidéo et empêchera les joueurs invétérés de se désociabiliser !
3) Si vous trouvez un contenu choquant ou non adapté dans un jeu vidéo qui n'était pas signalé comme violent, n'hésitez pas à avertir le système PEGI.
4) En cas de doute, des contrôles parentaux existent sur consoles vidéo (comme la PlayStation par exemple). Il vous suffit de définir les paramètres de contrôle parental et la date de naissance de votre enfant pour que la console filtre les jeux aux contenus sensibles.
5) Évitez surtout de tomber dans les extrêmes : la dépendance et la violence liées aux jeux vidéo existent, mais ces cas restent rares. En réalité, seuls 16% des jeux vidéo évalués par le système PEGI appartiennent aux catégories 16+ et 18+...



Sources:
Étude IPSOS, 2008 ; Institut GFK, mars – avril 2013.


Commentaires